Historique : l'équipe d'expédition atteint Cho Oyu du côté népalais

Il y a quelques jours, une équipe d'expédition de sept personnes dirigée par Gelje Sherpa a réussi un coup d'État pour gravir le Cho Oyu via une nouvelle route du côté népalais. Le versant sud du Cho Oyu est considéré comme techniquement très exigeant et sujet aux avalanches.

Le 7 juin à 20.35hXNUMX, Gelje Sherpa, Alasdair McKenzie, Chhangba Sherpa, Tenging Gyaljen Sherpa, Lakpa Temba Sherpa, Lakpa Tenji Sherpa et Ngima Ongda Sherpa se tenaient au sommet du Cho oyu. Cependant, comme la plupart des gens, ils n’ont pas gravi la sixième plus haute montagne du monde depuis le Tibet via le flanc nord-ouest, relativement facile. Non, l'équipe de sept personnes a réussi à ouvrir une nouvelle route à travers le sud du Népal, complexe et techniquement exigeant.

L'équipe d'expédition dirigée par Gelje Sherpa a gravi la crête sud-sud-ouest jusqu'au sommet du Cho Oyu. Image : Sept randonnées au sommet
L'équipe d'expédition dirigée par Gelje Sherpa a gravi la crête sud-ouest jusqu'au sommet du Cho Oyu. Image : Sept randonnées au sommet

poussée de 17 heures

Le 30 mai, l'équipe de l'expédition a sécurisé le parcours avec des cordes fixes jusqu'à une altitude de 7625 4 mètres. Cependant, comme ils n’avaient pas assez de corde pour les autres sections de mur complexes, ils ont dû retourner au camp de base. Le XNUMX juin, une fois tous les préparatifs terminés, l'équipe est partie pour le sommet.

Les sept alpinistes sont partis du camp 2 vers 4 heures du matin le jour du sommet. « Après une poussée continue de plus de 17 heures, ils ont atteint le sommet du Cho Oyo », rapporte Mingma Sherpa, qui coordonnait l'expédition depuis le camp de base.

Premier succès en 15 ans

La dernière ascension du Cho Oyu du côté népalais remonte à 15 ans. En 2009, les deux Kazakhs Denis Urubko et Boris Dedeshko ont réussi à ouvrir une nouvelle ligne par la face sud en style alpin.

Les deux Autrichiens Edi Koblmüller et Alois Furtner ont ouvert la première voie à travers la face sud-est du Cho Oyu en 1978. À cette époque, la montagne n'était pas encore ouverte à l'alpinisme, c'est pourquoi ils l'ont gravie sans permis.

Ces dernières années, diverses équipes ont tenté en vain d’établir de nouvelles routes du côté sud de Cho Oyu. Parmi eux, Gelje Sherpa, qui a été contraint de battre en retraite à trois reprises en raison des conditions difficiles.

Raide et techniquement exigeant : le versant sud népalais du Cho Oyu. Image : Gelje Sherpa
Raide et techniquement exigeant : le versant sud népalais du Cho Oyu. Image : Gelje Sherpa

Une nouvelle ère pour l’alpinisme népalais de haute altitude ?

Du point de vue népalais, l'ascension du Cho Oyu via la crête sud-ouest n'est pas seulement importante du point de vue de l'alpinisme. Les organisateurs d'expéditions commerciales espèrent que ce succès leur donnera plus d'indépendance par rapport à leur voisin du nord. Jusqu'à présent, ils étaient entièrement à la merci des autorités chinoises lors de leur ascension par la voie normale du côté tibétain.

Le directeur du tourisme népalais, Rakesh Gurung, a trouvé des mots clairs sur la signification historique de cette ascension vers l'Everest Chronicle : "Cela marque une nouvelle ère pour l'alpinisme, qui ouvre de nouvelles opportunités aux alpinistes du côté népalais."

Il reste à voir dans quelle mesure la nouvelle route est adaptée à l'alpinisme commercial. Ce qui est sûr, c'est que le versant sud népalais de la montagne est beaucoup plus exigeant et dangereux que l'itinéraire normal. Gelje Sherpa déclare : « Cette voie est extrêmement difficile à gravir. Ce sera l'itinéraire des expéditions commerciales, mais pas de tous les grimpeurs. »

Cela pourrait vous intéresser

Vous aimez notre magazine d'escalade ? Lors du lancement du magazine d'escalade Lacrux, nous avons décidé de ne pas introduire de paywall car nous voulons fournir au plus grand nombre de personnes partageant les mêmes idées que possible des nouvelles de la scène de l'escalade.

Afin d'être plus indépendant des revenus publicitaires à l'avenir et de vous fournir encore plus de contenu et de meilleure qualité, nous avons besoin de votre soutien.

Par conséquent: Aidez et soutenez notre magazine avec une petite contribution. Naturellement vous en bénéficiez plusieurs fois. Comment? Tu vas trouver ici.

+ + +

Crédits: Photo de couverture Sherpa Gelje

Actualités

Philipp Geisenhoff : « C'était ma meilleure journée de bloc jusqu'à présent »

Quelle journée pour Philipp Geisenhoff : le fort Suisse escalade quatre blocs durs jusqu'à 8B+ dans les Rocklands.

La plus haute montagne jamais gravie du monde : succès du sommet du Muchu Chhish (7453 XNUMX m)

Les alpinistes tchèques Zdenek Hak, Radoslav Groh et Jaroslav Bansky réalisent la première ascension du Muchu Chhish.

« Un solide 9A » : Aidan Roberts à l’arrivée des oiseaux

Aidan Roberts confirme 9A-Boulder. Comment il a vécu l'ascension de l'Arrivée des Oiseaux et pourquoi il note la ligne 9A.

IFSC mène et coupe du monde de vitesse Chamonix | Infos et diffusion en direct

La Coupe du Monde IFSc de Lead et de Vitesse aura lieu à Chamonix du 12 au 14 juillet 2024. Vous trouverez ici toutes les informations importantes et le live stream.

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter maintenant et restez à jour.

Philipp Geisenhoff : « C'était ma meilleure journée de bloc jusqu'à présent »

Quelle journée pour Philipp Geisenhoff : le fort Suisse escalade quatre blocs durs jusqu'à 8B+ dans les Rocklands.

La plus haute montagne jamais gravie du monde : succès du sommet du Muchu Chhish (7453 XNUMX m)

Les alpinistes tchèques Zdenek Hak, Radoslav Groh et Jaroslav Bansky réalisent la première ascension du Muchu Chhish.

« Un solide 9A » : Aidan Roberts à l’arrivée des oiseaux

Aidan Roberts confirme 9A-Boulder. Comment il a vécu l'ascension de l'Arrivée des Oiseaux et pourquoi il note la ligne 9A.