Katherine Choong gravit La Fiesta de Los Metallos (8b, 200m)

Lundi dernier, la grimpeuse suisse Katherine Choong a pu répéter le difficile parcours à plusieurs grandes voies La Fiesta de Los Metallos (8b, 200) dans les gorges du Verdon.

La Fête des Métallos Avec des difficultés allant jusqu'à 8b et une longueur de 200 mètres, c'est l'une des éprouvettes les plus difficiles du Verdon. Récemment c'est la femme Jurassique Katherine Choong a réussi à répéter le parcours de grandes longueurs pratiqué par Olivier Dutel et Nico Potar.

Les emplacements de La Fiesta de Los Metallos sont très variés : intersections, fissures, tufs, trous, rebords, grands surplombs et escalade de dalles à l'ancienne - un incontournable

Katherine Choong

Conditions difficiles : d’abord la pluie, puis la chaleur

Katherine Choong et son partenaire ont abordé le parcours pour la première fois en avril. Mais à ce moment-là, l’humidité a contrecarré leur projet. "En raison des fortes pluies, la majeure partie du parcours était détrempée par l'humidité." Ils ont donc vérifié les quelques tronçons secs et sont revenus en juin.

À ce stade, il faisait sec, mais les conditions étaient tout sauf idéales avec 24 degrés et aucun vent. Malgré des conditions difficiles, Katherine Choong a réussi à gravir les deux premières longueurs sans tomber.

Les deux premiers lancers ont été plus difficiles que prévu. La chaleur et l’humidité se combinent pour créer une très mauvaise friction.

Katherine Choong
Katherine Choong dans La Fiesta de Los Metallos dans les impressionnantes gorges du Verdon. Image : @julia.cassou
Katherine Choong dans La Fiesta de Los Metallos dans les impressionnantes gorges du Verdon. Image: @julia.cassou 

Combattez jusqu'au dernier

À sa propre surprise, Katherine Choong a réussi à redpointer le lancer clé et les lancers suivants (7a, 8a) dans un grand combat. Il ne restait plus que la dernière longueur, couronnée par un point difficile au sommet.

Je me sentais très fatigué, mais j'ai poussé jusqu'à cette dernière section, j'ai pris le trou à deux doigts... et je suis tombé.

Katherine Choong

La frustration était énorme, mais elle ne voulait toujours pas abandonner. Après une pause, elle réessaya. Même si elle n’avait pratiquement plus de peau sur les doigts et peu de puissance, elle est allée plus loin que lors de la tentative précédente. Quand elle est tombée dans la corde, Katherine Choong avait un grand sourire sur le visage :

J'étais heureux d'avoir tout donné et de vivre une autre aventure incroyable, même si ce n'était pas suffisant et je suis tombé deux mètres en dessous du sommet.

Katherine Choong
Joie dans le déviateur
Katherine Choong : "C'était un moment tellement joyeux et j'étais tellement heureuse de le partager à nouveau avec mon partenaire Jim, qui m'a soutenu tout au long du processus."

"Je savais exactement ce que je devais faire"

Après deux jours de repos, Katherine Choong a fait une autre tentative, dont elle se souvient ainsi : « J'ai dû me battre encore une fois pour passer les cinq premiers lancers sans tomber. Je me sentais stressé mais super excité pour le pitch final.

J'ai commencé à grimper et j'ai ressenti le fort soutien de mon partenaire Jim. J'ai eu du mal dans la première partie du parcours mais j'ai quand même atteint la dernière section. Maintenant, il ne me restait qu’un seul point crucial. »

Je savais exactement ce que je devais faire. J'ai tout donné, j'ai grimpé à travers le point crucial et j'ai atteint le déviateur."

Remarque sur le style de remontée : Hormis le premier lancer (7b+, corde supérieure), Katherine Choong a marqué tous les lancers en tête et a grimpé sans genouillère.

Cela pourrait vous intéresser

Vous aimez notre magazine d'escalade ? Lors du lancement du magazine d'escalade Lacrux, nous avons décidé de ne pas introduire de paywall car nous voulons fournir au plus grand nombre de personnes partageant les mêmes idées que possible des nouvelles de la scène de l'escalade.

Afin d'être plus indépendant des revenus publicitaires à l'avenir et de vous fournir encore plus de contenu et de meilleure qualité, nous avons besoin de votre soutien.

Par conséquent: Aidez et soutenez notre magazine avec une petite contribution. Naturellement vous en bénéficiez plusieurs fois. Comment? Tu vas trouver ici.

+ + +

Crédits: Photo de couverture @julia.cassou

Actualités

Philipp Geisenhoff : « C'était ma meilleure journée de bloc jusqu'à présent »

Quelle journée pour Philipp Geisenhoff : le fort Suisse escalade quatre blocs durs jusqu'à 8B+ dans les Rocklands.

La plus haute montagne jamais gravie du monde : succès du sommet du Muchu Chhish (7453 XNUMX m)

Les alpinistes tchèques Zdenek Hak, Radoslav Groh et Jaroslav Bansky réalisent la première ascension du Muchu Chhish.

« Un solide 9A » : Aidan Roberts à l’arrivée des oiseaux

Aidan Roberts confirme 9A-Boulder. Comment il a vécu l'ascension de l'Arrivée des Oiseaux et pourquoi il note la ligne 9A.

IFSC mène et coupe du monde de vitesse Chamonix | Infos et diffusion en direct

La Coupe du Monde IFSc de Lead et de Vitesse aura lieu à Chamonix du 12 au 14 juillet 2024. Vous trouverez ici toutes les informations importantes et le live stream.

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter maintenant et restez à jour.

Philipp Geisenhoff : « C'était ma meilleure journée de bloc jusqu'à présent »

Quelle journée pour Philipp Geisenhoff : le fort Suisse escalade quatre blocs durs jusqu'à 8B+ dans les Rocklands.

La plus haute montagne jamais gravie du monde : succès du sommet du Muchu Chhish (7453 XNUMX m)

Les alpinistes tchèques Zdenek Hak, Radoslav Groh et Jaroslav Bansky réalisent la première ascension du Muchu Chhish.

« Un solide 9A » : Aidan Roberts à l’arrivée des oiseaux

Aidan Roberts confirme 9A-Boulder. Comment il a vécu l'ascension de l'Arrivée des Oiseaux et pourquoi il note la ligne 9A.