Interview: Cédric Lachat sur la difficile route d'alpinisme Wogü

Il y a environ deux semaines, le grimpeur professionnel suisse Cédric Lachat a géré l'un des circuits multi-terrains les plus difficiles des Alpes: Wogü (8c, 9 SL) dans le Rätikon (LACRUX a signalé). Nous avons discuté avec Cédric de l'inspection et de son projet de film Swissway to Heaven.

Une entrevue avec Cédric Lachat

Comment avez-vous pensé à la route multi-emplacements Wogü dans le Rätikon?

Rectangle_Knatsch en Bois Magique

Dans le cadre du projet de film Swissway to Heaven, je voulais vraiment que Rätikon démontrer. Et la route de Wogü est une étape importante dans l'histoire de l'escalade. Wogu Choisir comme projet a été une excellente décision. L'itinéraire est le plus difficile du projet de film et, en raison de l'architecte d'intérieur Beat Kammerlander, a également beaucoup à dire.

Quand avez-vous commencé à planifier l'itinéraire?

J'ai commencé à choisir et à planifier le projet de film et les itinéraires en 2018. L'année dernière, j'ai commencé à tourner et à filmer les premiers itinéraires. Nous avons commencé début juin et à la fin du mois j'ai pu gravir la route.

Quelle a été la clé du succès à la fin? Quel a été le plus gros obstacle?

L'inspection a été assez compliquée. Il faisait trop chaud ou il pleuvait souvent. Le plus fréquent a emporté les tiques et la route est redevenue humide et partiellement sale / sablonneuse. Le Wogü est un itinéraire très technique et nécessite une précision maximale lors de la montée. De bonnes conditions sont donc fondamentales. Au final, j'ai eu une chance de grimper dans de bonnes conditions et j'ai réussi à le faire. Heureusement, je n'ai pas perdu ma seule chance.

De bonnes conditions étaient fondamentales pour la promenade sur Wogü.

Cédric Lachat

L'ascension de Wogu J'ai réussi grâce à Nina. Elle a tout fait pour moi, je pouvais me concentrer entièrement sur l'escalade, rien d'autre. Sans Nina, cela n'aurait pas été possible. J'espère maintenant qu'elle pourra encore marquer l'itinéraire. Il ne manque pas grand-chose. Malheureusement, Nina n'a jusqu'à présent pas eu de chance avec la météo.

Comment était-ce de revenir à un grand projet avec Nina après toutes ces années? (Note de l'éditeur: Nina Caprez ainsi que Cédric Lachat sont en couple depuis longtemps)

Nous n'avons jamais perdu contact. Nous sommes toujours de grands amis et le mur était comme il l'était quand nous étions en couple. Nous sommes une grande équipe et super efficace. Nina est très efficace dans les grands tours et la manipulation de corde.

Dans le même temps, elle s'est aussi incroyablement bien occupée de l'équipe de tournage qui était sur le mur avec nous - et c'est au cœur de la mise en œuvre d'un projet de film. C'est génial de mettre en œuvre un tel projet avec elle.

Avec Nina, c'est juste génial de réaliser un tel projet.

In der Description de votre projet de film Swissway to Heaven, sur lequel vous souhaitez gravir des circuits multi-emplacements particulièrement difficiles dans les Alpes suisses, il a été question de grimper la Route Déjà avec Fabi Buhl. Pourquoi avez-vous changé l'itinéraire et le partenaire d'escalade?

Je voulais Déjà ne grimpez pas. L'itinéraire n'a pas d'histoire et est beaucoup plus facile que Wogü. Je voulais un vrai défi - et Wogü me l'a donné. De plus, je n'aime pas la personne qui a créé Route Déjà, nous n'avons pas le même état d'esprit.

Concernant le partenaire d'escalade: Pour faire un projet vidéo sur un parcours aussi difficile, il faut un très bon ami, un bon compagnon. Nina était le meilleur choix pour moi - nous nous sommes toujours connus.

Une autre voie du projet de film est Odyssey am Eiger. L'année dernière, la météo a mis une clé en main. Est ce que tu reviens Quand?

Je reviendrai certainement à Odyssey cette année si le temps le permet. Et cela demande de la patience.

Y a-t-il d'autres projets passionnants que nous pouvons espérer cette année?

Je me concentre actuellement sur l'achèvement du projet de film Swissway to Heaven et du puits de film Wogü. Après cela, nous verrons. Tout d'abord, j'ai vraiment besoin d'une pause. Wogü était une route très difficile pour moi. Il est beaucoup plus facile de monter un 9a + qu'un tour comme Wogü.

Cela pourrait vous intéresser

+ + +
Crédits: Photo de couverture Marc Daviet

Actualités

Pouvoir féminin à Annot : Soline Kentzel gravit l'épreuve trad Le Voyage (E10, 7a)

La jeune Française Soline Kentzel a remporté la quatrième ascension féminine du difficile parcours traditionnel Le Voyage (E10, 7a).

Martin Feistl a eu un accident mortel

L'alpiniste allemand Martin Feistl a eu un accident mortel samedi dernier sur la face sud du Scharnitzspitze.
00:24:44

Seb Bouin : « Après le moment le plus important, je suis tombé 11 fois »

Vidéo : Accompagnez le grimpeur professionnel français Seb Bouin en route vers la quatrième ascension de Bibliographie à Ceüse.

Alex Honnold se lance en solo gratuitement, même sur du rock mouillé

Alex Honnold est de retour dans la vallée de Yosemite avec deux solos libres de 300 mètres, dont un sur roche mouillée.

Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter maintenant et restez à jour.

Pouvoir féminin à Annot : Soline Kentzel gravit l'épreuve trad Le Voyage (E10, 7a)

La jeune Française Soline Kentzel a remporté la quatrième ascension féminine du difficile parcours traditionnel Le Voyage (E10, 7a).

Martin Feistl a eu un accident mortel

L'alpiniste allemand Martin Feistl a eu un accident mortel samedi dernier sur la face sud du Scharnitzspitze.
00:24:44

Seb Bouin : « Après le moment le plus important, je suis tombé 11 fois »

Vidéo : Accompagnez le grimpeur professionnel français Seb Bouin en route vers la quatrième ascension de Bibliographie à Ceüse.
×Présentoir 350x90_Knatsch en Magic Wood