Julia Chanourdie n'est-elle pas la troisième femme à conquérir la 9ème ?

La Française Julia Chanourdie s'est hissée dans l'illustre groupe des conquérants 4b avec l'inspection d'Eagle-9 à Saint Léger. Seules deux femmes avaient craqué ce niveau avant elle. Mais vient maintenant son compatriote Pierre Le Cerf et propose une dévaluation à 4a+ après être monté à Eagle-9.

À la mi-février, il est allé chercher Pierre Le Cerf la quatrième ascension de Aigle-4, le classique du domaine d'escalade de St Léger du Ventoux. Ce n'était possible qu'avant lui Adam Ondra, Hugo Parmentier ainsi que Julia Charnourdie. Ils ont tous évalué le parcours dans le secteur de Praniania à 9b. Le joueur de 21 ans est désormais le premier redoublant à proposer une dévaluation à 9a+.

pierre-le-cerf-aigle-4
Propose en 9a+ : Pierre Le Cerf sur la Route Eagle-4 à Saint-Léger du Ventoux. Image: Adrien Boulon

L'hésitation d'Ondra, nouvelle bêta

Pierre Le Cerf justifie sa proposition de dévaluation par le fait qu'Adam Ondra envisageait initialement un 4a+ lors de la première ascension d'Eagle-9 et n'a suggéré qu'avec hésitation le 9b après un coup de pied dans la séquence de départ difficile. "Je sais aussi, poursuit Le Cerf, que le développeur Elie Morieux pensait initialement au 9a+."

"Compte tenu de ma version bêta, je dois suggérer 9a +, 9b serait trop pour moi."

Pierre Le Cerf

Le fort Français fait également valoir qu'il a trouvé une autre bêta, à savoir une genouillère entre les première et deuxième sections du parcours : elle est petite et la genouillère est un peu morpho. Donc, quelqu'un d'un peu plus grand que lui n'aura aucun problème avec ça. "Compte tenu de mon beta, je dois proposer 9a+, 9b serait trop pour moi", conclut Pierre Le Cerf

Adam Ondra lors de la première ascension d'Eagle-4

Les 15 premiers mètres d'Eagle-4 sont physiquement très exigeants avec des mouvements lourds en blocs, des prises sous-jacentes, de grands blocages et une traversée toujours difficile. La partie supérieure du parcours est - tout comme Julia Chanourdie dans la vidéo de leur inspection formulé - un 8b funky avec un mouvement dyno à mi-hauteur.

Histoires de révision fastidieuses

Celui qui n'apprécie guère la proposition d'expertise de Pierre Le Cerf est Cédric Lachat. Le Suisse est à St. Léger depuis longtemps et essaie d'amener Eagle-4 à faire une inspection là-bas. Mais il est moins préoccupé par la proposition de dévaluation en elle-même. Le Romand est beaucoup plus gêné par la tenue de route et l'approche du Français.

"Pierre est très fort mais n'a aucune expérience des voies difficiles."

Cédric Lachat

« Pierre est très fort, mais n'a aucune expérience des voies difficiles. » Il faut donc attendre l'avis des prochains répétiteurs avant de dire 9a+. "En plus, précise Cédric Lachat, vous discutez habituellement avec le précédent répétiteur avant de proposer une nouvelle évaluation." Pierre Le Cerf a fait preuve d'un manque de respect à cet égard.

Cédric-Lachat-retour-gagnant
Cédric Lachat dans Retour Gagnant. Il obtient la deuxième ascension après Adam Ondra lors d'une pause d'Eagle-4. Image: Adrien Boulon

Le Français lui-même ne laisse pas reposer cette accusation sur lui. Il envoya un message à Julia et suggéra un appel. "Quelques jours plus tard, nous nous sommes parlé au téléphone ensemble", raconte Le Cerf. Julia Charnourdie a laissé sans réponse les demandes de Lacrux concernant la discussion sur la notation de son itinéraire le plus difficile à ce jour.

Assez de compétition

Cédric Lachat souligne qu'il a perdu la motivation à cause de toute l'histoire de l'évaluation et de l'ambiance autour d'Eagle-4 avec des goûts de Pierre Le Cerf. Il laisse ouverte s'il continuera à essayer la ligne. "Je suis très proche de les tirer, mais je continue de tomber."

Concernant la discussion sur les genouillères et les genouillères, il dit ce qui suit : "Pour être honnête, je m'en fiche. Le parcours est difficile et cela ne change rien pour moi." En fait, il lui est encore plus difficile d'utiliser le genou, c'est pourquoi il le fait sans.

Cédric Lachat lors d'un essai dans la première section d'Eagle-4

Pierre Le Cerf admet que la solution des autres est physiquement plus dure que la sienne. "J'aurais probablement eu besoin d'un peu plus de temps sans pinces et genouillères." Mais pas au point que cela aurait affecté son évaluation suggérée. Selon le Français, il lui a fallu 10 à 12 séances pour atteindre le déflecteur Eagle-4 sans chute.

"Je pense qu'en ce moment j'aimerais changer de rocher et retrouver mes valeurs d'escalade."

Cédric Lachat

Cédric Lachat n'est pas très enthousiasmé par l'entraînement spécifique nécessaire à l'ascension. Il s'est entraîné au sport de haut niveau tout au long de sa jeunesse. "Maintenant, je veux grimper et m'amuser sur le rocher et ne plus m'entraîner pour une compétition comme avant." Pour lui, l'escalade, c'est échanger des idées avec les autres, se mettre au défi et profiter de la nature. "Je pense qu'en ce moment j'aimerais changer de rocher et retrouver mes valeurs d'escalade."

À ce jour, Eagle-4 est toujours négocié en tant que 9b malgré la proposition de dévaluation de Pierre Le Cerf. Les évaluations des prochains répéteurs montreront où le niveau de difficulté se stabilisera à l'avenir. Au moins, tout le monde s'accorde à dire que l'Eagle-4 est une ligne belle et résistante.

Cela pourrait vous intéresser

Aimez-vous notre magazine d'escalade? Lors du lancement de LACRUX, nous avons décidé de ne pas introduire de paywall. Cela restera ainsi parce que nous voulons fournir au plus grand nombre possible de personnes partageant les mêmes idées des nouvelles de la scène de l'escalade.

Afin d'être plus indépendant des revenus publicitaires à l'avenir et de vous fournir encore plus de contenu et de meilleure qualité, nous avons besoin de votre soutien.

Par conséquent: Aidez et soutenez notre magazine avec une petite contribution. Naturellement vous en bénéficiez plusieurs fois. Comment? Tu vas trouver ici.

+ + +

Photo de couverture : Marc Daviet

Actualités

Nouveau record de vitesse du 8000 m : Vadim Druelle gravit le Nanga Parbat en 15 heures 15 minutes

Le jeune Français Vadim Druelle gravit le Nanga Parbat en 15 heures 15 minutes, battant de 5 heures le précédent temps le plus rapide connu.

Philipp Geisenhoff : « C'était ma meilleure journée de bloc jusqu'à présent »

Quelle journée pour Philipp Geisenhoff : le fort Suisse escalade quatre blocs durs jusqu'à 8B+ dans les Rocklands.

La plus haute montagne jamais gravie du monde : succès du sommet du Muchu Chhish (7453 XNUMX m)

Les alpinistes tchèques Zdenek Hak, Radoslav Groh et Jaroslav Bansky réalisent la première ascension du Muchu Chhish.

« Un solide 9A » : Aidan Roberts à l’arrivée des oiseaux

Aidan Roberts confirme 9A-Boulder. Comment il a vécu l'ascension de l'Arrivée des Oiseaux et pourquoi il note la ligne 9A.

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter maintenant et restez à jour.

Nouveau record de vitesse du 8000 m : Vadim Druelle gravit le Nanga Parbat en 15 heures 15 minutes

Le jeune Français Vadim Druelle gravit le Nanga Parbat en 15 heures 15 minutes, battant de 5 heures le précédent temps le plus rapide connu.

Philipp Geisenhoff : « C'était ma meilleure journée de bloc jusqu'à présent »

Quelle journée pour Philipp Geisenhoff : le fort Suisse escalade quatre blocs durs jusqu'à 8B+ dans les Rocklands.

La plus haute montagne jamais gravie du monde : succès du sommet du Muchu Chhish (7453 XNUMX m)

Les alpinistes tchèques Zdenek Hak, Radoslav Groh et Jaroslav Bansky réalisent la première ascension du Muchu Chhish.