Benjamin Védrines et Léo Billon réussissent une trilogie North Face massive en hiver

Les deux alpinistes professionnels français Benjamin Védrines et Léo Billon ont gravi les trois faces nord du Petit Drus, des Droites et des Grandes Jorasses en trois jours fin janvier. Le fait qu'ils aient choisi trois des itinéraires les plus difficiles pour leur trilogie souligne l'ampleur de leur entreprise.

Les trois sommets les plus symboliques du Mont blanc Escalader des massifs en hiver via trois voies haut de gamme en face nord est un défi que très peu d'alpinistes peuvent imaginer. Benjamin Védrines ainsi que Léo Billon ont mis exactement cet enchaînement en action. Du 28 au 30 janvier ils gravirent le Voie des guides (850m, ED+, M8+) sur le Petit DrusQue Rhem Vimal (1000 m, M7/M8) sur le Les Droites et Pas de sieste (1.100 6 m, ED+, WI8, MXNUMX XR) sur le Grandes Jorasses.

Il s’agit du projet le plus ambitieux que nous ayons réalisé à ce jour dans les Alpes. Un moment fort pour notre équipe et le résultat de nombreuses années d'alpinisme et de passion.

Benjamin Védrines
La trilogie hivernale North Face de Léo Billon et Benjamin Védrine
Léo Billon et Benjamin Védrines entrent dans l'histoire avec leur North Face Winter Trilogy. Image : Benjamin Védrines et Léo Billon

3 jours, 3 faces nord

La Voie des Guides (850m, ED+, M8+) est considérée comme l'un des itinéraires les plus difficiles du Massif du Mont Blanc. Benjamin Védrines et Léo Billon ont réussi à l'escalader en moins de 10 heures le premier jour de leur trilogie North Face. Cela fait d'eux la première équipe de corde à réussir une ascension libre en une seule poussée continue.

Ils ont bouclé le Rhem-Vimal (1000 m, M7/M8) en face nord des Droites le deuxième jour en 7 heures et 14 minutes. Pour la No Siesta (1.100 6 m, ED+, WI8, M12 XR) sur les Grades Jorasses, il leur a fallu XNUMX heures le troisième et dernier jour.

Depuis que nous avons noué la corde pour la première fois il y a 16 ans, nous rêvions d'un projet qui nous sortirait de notre zone de confort. Et cette fois, il était enfin temps.

Benjamin Védrines

Une équipe bien rodée

Lorsqu'ils ont atteint le sommet des Grandes Jorasses mardi à 19 heures après une ascension épique, ils ont senti qu'il se passait quelque chose d'inhabituel, raconte Benjamin Védrines. « Dans le froid glacial à 4100 XNUMX mètres, j'ai failli pleurer tellement je me sentais privilégiée de pouvoir ressentir ce sentiment d'accomplissement. La symbiose de notre équipe de cordage a encore fonctionné.

Cela pourrait vous intéresser

Vous aimez notre magazine d'escalade ? Lors du lancement du magazine d'escalade Lacrux, nous avons décidé de ne pas introduire de paywall car nous voulons fournir au plus grand nombre de personnes partageant les mêmes idées que possible des nouvelles de la scène de l'escalade.

Afin d'être plus indépendant des revenus publicitaires à l'avenir et de vous fournir encore plus de contenu et de meilleure qualité, nous avons besoin de votre soutien.

Par conséquent: Aidez et soutenez notre magazine avec une petite contribution. Naturellement vous en bénéficiez plusieurs fois. Comment? Tu vas trouver ici.

+ + +

Crédits : Photo de couverture et images de l’article Benjamin Védrines ainsi que Léo Billon

Actualités

Jaan Roose traverse le détroit de Messine sur une slackline longue de 3646 m

Tentative de record du monde sur le détroit de Messine : le slackline Jaan Rooses ose tenter la slackline longue de 3640 XNUMX mètres.

Sascha Lehmann : «Je veux atteindre la finale aux JO»

Entretien avec le grimpeur professionnel suisse Sascha Lehmann : qualification olympique réussie, sentiments de bonheur et attentes.

Quand votre vue s'estompe et que grimper vous procure du confort

Onsight présente Seneida, athlète aveugle et développeur de produits Black Diamond...

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter maintenant et restez à jour.

Jaan Roose traverse le détroit de Messine sur une slackline longue de 3646 m

Tentative de record du monde sur le détroit de Messine : le slackline Jaan Rooses ose tenter la slackline longue de 3640 XNUMX mètres.

Sascha Lehmann : «Je veux atteindre la finale aux JO»

Entretien avec le grimpeur professionnel suisse Sascha Lehmann : qualification olympique réussie, sentiments de bonheur et attentes.

Quand votre vue s'estompe et que grimper vous procure du confort

Onsight montre l'athlète aveugle et développeur de produits Black Diamond Seneida Biendarra dans son parcours émotionnel vers la médaille d'or à la Coupe du monde de paraclimping 2023 à Salt Lake...