Grand cinéma : un trio d'alpinistes français gravit l'arête sud-est du Cerro Torre

Les trois françaises Maud Vanpoulle, Fanny Dirt et Lise Billon ont réalisé leur rêve et gravi le Cerro Torre par l'arête sud-est. C'est la première équipe féminine de corde à avoir réussi à répéter ce parcours historique en Patagonie.

Depuis la première tentative en 1968 pour atteindre le sommet du Cerro Torre Il a fallu 44 ans pour l'atteindre par l'arête sud-est jusqu'à la première ascension libre. Depuis 2012, seule une douzaine d'équipes ont répété l'ancienne voie du compresseur via la variante gratuite de David Lama et Peter Ortner. Avec Maud Vanpoulle, Fanny Saleté ainsi que Lise Billon La première équipe entièrement féminine poursuit désormais l'histoire de l'escalade sur le Cerro Torre.

Cette année, c’était la bonne année, j’étais prêt et j’étais avec les bonnes personnes pour le faire.

Lise Billon
Maud Vanpoulle, Fanny Dirt et Lise Billon gravissent le Cerro Torre par la fameuse arête sud-est. Image : Lise Billon, Fanny Dirt et Maud Vanpoulle
Maud Vanpoulle, Fanny Dirt et Lise Billon gravissent le Cerro Torre par la fameuse arête sud-est. Image: Lise Billon, Fanny Saleté ainsi que Maud Vanpoulle

Deuxième année consécutive avec la crête sud-est comme cible

Les trois alpinistes français y voyagent depuis de nombreuses années Patagoniepour y escalader les géants de granit. En 2024, ils étaient là pour la deuxième saison consécutive avec un objectif clair en tête.

Pour la première fois, nous avons osé formuler un objectif, un rêve sur lequel nous voulions nous concentrer : l'arête sud-est du Cerro Torre

Maud Vanpoulle

L'idée à elle seule l'a impressionnée, raconte Maud Vanpoulle. "Mais nous avons décidé de travailler sur nos insécurités et au moins de supposer que nous voulions essayer." Cela signifie que les trois alpinistes n'ont pas exploré de nouvelles possibilités à chaque changement de temps, mais se sont concentrés dès le départ sur un seul objectif.

Ici et maintenant

Après six semaines d'attente et peu d'espoir, une petite fenêtre météo s'est présentée pour le 22 février. Même s'il a plu et neigé lors de l'approche, selon Maud Vanpoulle, « c'était le bon moment pour tenter, même si les conditions étaient loin d'être parfaites ».

Ils se seraient détachés de leur objectif et se seraient simplement concentrés sur l’ici et maintenant. Étape par étape, telle était la clé de sa réussite. Car l'escalade mixte en poudreuse avant le Col de la Paciencia et l'escalade assistée pour déneiger dès la première longueur 5+ auraient fait naître des doutes.

Jusqu'à deux longueurs en dessous du sommet, personne ne croyait que notre entreprise réussirait.

Maud Vanpoulle
L'approche est une aventure alpine en soi
L'approche est déjà une ascension alpine en soi. Image: Lise Billon, Fanny Saleté ainsi que Maud Vanpoulle

durée de vie de la glace

Néanmoins, le trio maîtrise les longueurs les unes après les autres et s'immerge dans l'univers de Cerro Torre. « Un monde plein de givre et certains des plus beaux terrains de notre vie, dont une incroyable cheminée gelée », s'enthousiasme Fanny Grime.

L'escalade sur le mur de tête se passe bien mieux que ce qu'ils auraient pu imaginer. Fanny Dirt revoit ce dernier passage : « Un premier 5 en bad rock a permis de s'habituer au 6c suivant. 60 mètres de roche douteuse dans une cascade. J'enfile mes chaussons d'escalade et je ressens beaucoup de pression. C’est aussi impressionnant que magique d’être ici. Debout, maintenant les deux 7a. Nous l'avons fait et nous pleurons comme des fous."

C'est une histoire de montagne, mais pour moi c'est avant tout une belle histoire entre amis. Merci les filles !

Fanny Saleté
La crête sud-est du Cerro Torre défie tout le spectre alpin et d'escalade. Image : Lise Billon, Fanny Dirt et Maud Vanpoulle
La crête sud-est du Cerro Torre défie tout le spectre alpin et d'escalade. Image: Lise Billon, Fanny Saleté ainsi que Maud Vanpoulle

Southeast Ridge : Un itinéraire chargé d’histoire

Selon Patagonia Vertical, la première tentative d'ascension du Cerro Torre via la crête sud-est a été réalisée en 1968 par Martin Boysen, Mick Burke, Pete Crew, José Luis Fonrouge et Dougal Haston. Ils atteignirent un point situé à 450 mètres au-dessus du Col de la Paciencia.

Deux ans plus tard, Cesare Maestri et son partenaire se frayent un chemin à travers une dalle nue sur la droite, deux longueurs en dessous du point culminant précédent. Leur échelle à boulons leur permettait de monter jusqu'à 60 mètres du sommet. Leur ligne est ensuite devenue célèbre sous le nom de route Compressor.

En 1999, Mauro Mabboni et Ermanno Salvaterra ont prolongé de deux longueurs le point culminant de la montée des 68er. En 2007, Zach Smith et Josh Wharton ont ajouté cette ligne à la base du mur de tête.

En 2011, Chris Geisler et Jason Kruk ont ​​réussi à atteindre 40 mètres sous le sommet. L'année suivante, Chris Geisler atteint le sommet du Cerro Torre avec Hayden Kennedy.

Peu de temps après, David Lama et Peter Ortner ont créé la sensation parfaite avec la première ascension libre de l'arête sud-est. Votre version escaladée gratuitement mène à droite dans le mur de tête. Au cours des 12 dernières années, le variant Lama-Ortner n’a connu qu’une douzaine de répétitions.

Cela pourrait vous intéresser

Vous aimez notre magazine d'escalade ? Lors du lancement du magazine d'escalade Lacrux, nous avons décidé de ne pas introduire de paywall car nous voulons fournir au plus grand nombre de personnes partageant les mêmes idées que possible des nouvelles de la scène de l'escalade.

Afin d'être plus indépendant des revenus publicitaires à l'avenir et de vous fournir encore plus de contenu et de meilleure qualité, nous avons besoin de votre soutien.

Par conséquent: Aidez et soutenez notre magazine avec une petite contribution. Naturellement vous en bénéficiez plusieurs fois. Comment? Tu vas trouver ici.

+ + +

Crédits: Photo de couverture Lise Billon, Fanny Saleté ainsi que Maud Vanpoulle

Actualités

Sascha Lehmann : «Je veux atteindre la finale aux JO»

Entretien avec le grimpeur professionnel suisse Sascha Lehmann : qualification olympique réussie, sentiments de bonheur et attentes.

Quand votre vue s'estompe et que grimper vous procure du confort

Onsight présente Seneida, athlète aveugle et développeur de produits Black Diamond...

IFSC Lead et Coupe du Monde de Vitesse Briançon | Infos et diffusion en direct

La dernière Coupe du monde avant les JO aura lieu à Briançon du 17 au 19 juillet 2024. Vous trouverez ici toutes les informations importantes et les flux en direct.

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter maintenant et restez à jour.

Sascha Lehmann : «Je veux atteindre la finale aux JO»

Entretien avec le grimpeur professionnel suisse Sascha Lehmann : qualification olympique réussie, sentiments de bonheur et attentes.

Quand votre vue s'estompe et que grimper vous procure du confort

Onsight montre l'athlète aveugle et développeur de produits Black Diamond Seneida Biendarra dans son parcours émotionnel vers la médaille d'or à la Coupe du monde de paraclimping 2023 à Salt Lake...

« Cet itinéraire est l’une des réalisations les plus importantes de notre carrière d’alpiniste. »

Les frères Pou et Micher Quito ouvrent une voie difficile de style alpin sur la face sud-est de la Copa (6190m) : Puro Floro (M7/95°/A2/1,000 XNUMXm). Le trio fort...