L'autre côté de Fred Rouhling

Fred Rouhling était-il un menteur ou une personne incomprise? Ce texte extrêmement intéressant a été publié pour la première fois en 2005 dans Climbing Magazine sous le titre "L'autre côté de Fred Rouhling". Au vu des premières répétitions actuelles du parcours «Akira», qui ont déclenché la polémique autour de la personne de Fred Rouhling, nous avons traduit le texte en allemand.

Un article de Pete Ward ainsi que Tim Kemple - Traduit de l'anglais par Dominik Osswald

Arnaque! Menteur! 

Au fil des années, de nombreux grimpeurs sont devenus des objets de ridicule pour revendiquer des performances et, en l'absence de preuves, la scène ne les a pas crus. Une fois que la publicité négative a commencé à rouler, il ne semble y avoir aucun moyen de l'arrêter. 

Dans le monde de l'escalade sportive, aucun homme n'a probablement reçu autant de mauvaise presse avant le tournant du millénaire que Fred Rouhling, un Français qui a fait la une des journaux au milieu des années 1990. En 1995, sa renommée a atteint des proportions internationales lorsqu'il a proposé la 9e b pour l'un de ses itinéraires - à une époque où la 9a + n'était même pas officiellement décernée. D'autres premières ascensions difficiles de Rouhling étaient également controversées. En 2004, Climbing Magazine a envoyé deux alpinistes et journalistes américains en France, Pete Ward et Tim Kemple. Ils devraient enquêter sur les rumeurs, trouver Fred Rouhling et voir ce qu'ils trouvent: un menteur? Ou est-ce que tout est complètement différent? Le rapport suivant a été rédigé par Pete Ward.

Fred Rouhling dans le parcours futuriste L'autre Côté du Ciel. (Photo Tim Kemple)
Fred Rouhling dans la route futuriste L'Autre Côté toi Ciel. (Photo Tim Kemple)

Je pense que j'ai finalement surpris Fred Rouhling en train de mentir. 

«Akira» semble avoir une poignée ébréchée! Fred dit de sa première ascension qu'il n'a heurté aucune poignée. Je l'appelle. Je lui demande de gravir la séquence de l'itinéraire où se trouve la poignée artificielle. Il prend un moment pour regarder la section et examiner les pistes de craie. Apparemment, un inconnu a essayé l'itinéraire récemment. Fred dessine une série de mouvements dans les airs et s'assied pour enfiler ses chaussures. Tim a mis un nouveau film dans sa caméra pendant que je déplace quelques crash pads. 

Comment me sentirais-je si je surprenais Fred en train de mentir? 

Je décide que c'est son problème et je vois s'il a besoin d'une prise artificielle. Ou s'il peut grimper la chose du tout. Rouhling se lève, craie les mains et commence à grimper.

Nous sommes l'hiver 2004. Cela fait presque dix ans que Fred annonce qu'il a gravi cette route insolite près du petit village de Vilhonneur, dans l'ouest de la France. La ligne passe par un toit en saillie, semblable à un long rocher, toujours près du sol, et enfin par un mur vertical. Cela pourrait être décrit comme un problème de bloc long et dur combiné à une montée courte et dure sur un mur.

La proposition d'évaluation de Rouhling était sans précédent: 9b. Il semblait en avance sur son temps. L'année de sa visite (1995), la 9e année était à peine établie. La scène d'escalade a réagi avec mépris à l'affirmation du Français, que personne n'avait sur le radar. La plupart des Américains ont immédiatement rejeté la route. En 1995, les meilleurs grimpeurs américains étaient sur le point de passer au grade 5.14b (8c) et même si nous savions que les grimpeurs européens sont plus forts, nous ne pouvions pas supporter l'idée qu'un euro inconnu nous surpasserait jusqu'à présent. Jibé Tribout et Ben Moon, les meilleurs grimpeurs sportifs du monde à l'époque, n'étaient pas non plus ravis de l'actualité 9b - et ils l'ont dit. Rouhling ne s'est fait aucun ami. Il se voyait pratiquement en désaccord avec toute la scène.

La scène d'escalade a réagi avec mépris à l'affirmation du Français, que personne n'avait sur le radar. La plupart des Américains ont immédiatement rejeté la route.

Certains critiques ont déclaré que «Akira» ne pouvait pas être de loin la route la plus difficile au monde. D'autres ont dit que cela n'avait pas d'importance de toute façon, parce que Rouhling ne l'avait pas du tout grimpé. «Akira» a été enterré dans les petits caractères. Et Rouhling est devenu le symbole d'un égocentrique qui voulait attirer l'attention des sponsors avec des réalisations douteuses. Presque tous les grimpeurs accusés de tricherie disparaissent rapidement de la scène.

Ce n'est pas le cas avec Fred Rouhling. Des années après le battage médiatique sur Akira, il grimpait encore à un niveau élevé. En 2002, il réalise le super disque de Fred Nicole «Bain de Sang» (9a). Pendant la majeure partie de 2003, il a été le troisième boulderer au monde sur le site 8a.nu, après avoir grimpé 8b + une fois et 8b huit fois. Il a réussi la deuxième ascension du bloc «Eau Profond» (8b +) en Suisse - en quinze minutes. Toutes ces inspections ont été observées et jugées suffisamment crédibles pour être rapportées dans les médias internationaux.

Pendant la majeure partie de 2003, il a été le troisième boulderer au monde sur le site 8a.nu, après avoir grimpé 8b + une fois et 8b huit fois.

J'étais fasciné. Si Fred Rouhling était responsable de la section de rocher la plus difficile jamais escaladée, pourquoi n'entend-on pas plus de lui? Pourquoi ne pourrait-il pas montrer plus d'inspections qui établissent des normes? S'il a été malhonnête, pourquoi continue-t-il à grimper si publiquement face à des critiques aussi sévères? Et surtout: «Akira» - a-t-il ou non? Après quelques mois et d'innombrables courriels, Tim Kemple et moi, Pete Ward, avons convenu de rencontrer Rouhling en France. Nous voulions découvrir la vérité.

Nous venions de nous défouler dans diverses zones d'escalade européennes pendant une semaine. L'escalade était excellente, mais il semblait que l'objectif principal de notre voyage était les potins. Tout le monde voulait parler de Fred Rouhling. Et nous sommes très intéressés à écouter. Au moins la moitié des personnes à qui nous parlons pensent que Fred est un personnage miteux et / ou qu'il n'a pas gravi ses routes.

Au moins la moitié des personnes à qui nous parlons pensent que Fred est un personnage miteux et / ou qu'il n'a pas gravi ses routes.

On entend dire que Rouhling mesure 2 mètres de haut, avec une énorme portée. «Plus l'indice de six ou sept singes», dit un gars qui aurait connu Rouhling avant. Un autre grimpeur dit que ses itinéraires ne sont qu'un tas de mouvements ébréchés qu'il ne pouvait faire que parce qu'il est si grand. On entend dire que Rouhling a grimpé «Akira» puis a rempli les prises pour rendre la tâche plus difficile pour les répéteurs. On apprend du grimpeur américain Dave Graham que Rouhling n'a pas réussi à gérer la séquence 7a + au début de «Biographie» (9a) à Ceüse. Nous en avons assez entendu pour penser que le meilleur scénario pour Rouhling est qu'il a gravi ses voies - mais que c'est un exploit de gymnastique fou qui n'est possible que pour les grands grimpeurs avec d'énormes travées. .

Fred Rouhling sous le ventre de la route L'Autre Côté du Ciel. (Photo Tim Kemple)
Fred Rouhling sous le ventre de la route L'Autre Côté du Ciel. (Photo Tim Kemple)

Quand nous arrivons sur le parking où nous nous sommes réunis, les choses ne vont pas bien pour Fred Rouhling. Je sors de notre voiture de location au moment où Rouhling s'arrête de l'autre côté de la rue avec sa caravane VW. Des policiers français coiffés d'étranges chapeaux passent dans leur minuscule voiture de patrouille. Vous regardez les gens étranges qui parlent tard dans la nuit sur le parking et vous passez presque au-dessus d'un feu rouge.

Nous saluons Fred, il nous fait signe. Quand il nous traverse la rue en courant, quelque chose ne va pas. Au début, je ne peux pas être tout à fait sûr, alors je souris pendant que nous échangeons des courtoisies. Lorsqu'il nous montre le chemin de la maison de ses parents, le désaccord devient clair pour moi: il est trop petit. Plus tard, nous mesurons sa taille et sa portée. Il mesure 180 centimètres de haut avec un indice de singe de +1.5. Le mythe commence à se défaire.

Rouhling a grandi dans le petit village agricole du Panissaud, à environ 100 kilomètres au nord-est de Bordeaux. Dans le village voisin de Vilhonneur se trouve une carrière de calcaire qui, comme le disent les habitants avec une grande fierté, a livré les blocs au pied de la Statue de la Liberté. A vingt minutes se trouve la ville d'Angoulême, où des renflements de calcaire gris dominent de nombreuses rues et forment une petite zone d'escalade tranquille avec plusieurs dizaines de rochers: "Les Eaux Claires". Traduit littéralement, cela signifie "Les eaux claires". C'est le rêve d'une zone d'escalade. L'approche la plus longue fait une centaine de mètres et conduit à des traverses en calcaire qui culminent de quinze à vingt mètres de haut et sont souvent plus en surplomb que haut. Et le style? Aucune trace des genoux baissés français stéréotypés et autres; Si vous voulez réussir dans "Les Eaux Claires", vous avez besoin de deux doigts solides en acier sur chaque main et épaule qui vont avec. Les longues distances entre les petits trous et les poches sont populaires ici - Rouhling est un maître dans ce domaine.

Si vous voulez réussir aux Eaux Claires, vous avez besoin de deux doigts forts sur chaque main et épaule qui vont avec.

Il a fait son chemin à travers les classes à l'adolescence et a ouvert son premier 8b à l'âge de dix-neuf ans. Au début des années 1990, il a fréquenté le lycée du sud de la France, la région qui était la première adresse mondiale pour l'escalade sportive dure. Là, Rouhling a ouvert deux itinéraires début 1c: «UFO» dans les Calanques près de Marseille et «Les Spécialistes» dans les gorges du Verdon.

Quand Rouhling est revenu du lycée en 1993, il en avait assez du style technique d'endurance qui avait fait la renommée de l'escalade sportive française. Fatigué de se servir de ses pieds, il cherche - ou crée - des itinéraires aux Eaux Claires qui demandent un style différent. Le premier était «Hugh», un renflement en surplomb de 18 mètres (à la base duquel le graffiti «HUG» est peint en grosses lettres).

Il a donné à Hugh un 9a à un moment où il n'y avait que deux ou trois autres 9a dans le monde.

Après sa première ascension, il a estimé qu'il avait rendu la route trop facile. Il remplit donc certaines poignées d'un mélange de ciment, en aggrava d'autres, puis remonta la route - ce qui d'une part était son "travail de fabrication" le plus rude sur un rocher et de l'autre conduisait à des mouvements incroyablement dynamiques. Il a donné un 9a à Hugh à un moment où il n'y avait que deux ou trois autres 9a dans le monde. Le prochain itinéraire de Rouhling était «Akira». L'immense toit était à moins d'un kilomètre de la maison de ses parents et à seulement 200 mètres du bord de la carrière locale. Dans un monde un peu différent, «Akira» pourrait soutenir la Statue de la Liberté.

Fatigué de se servir de ses pieds, il cherche - ou crée - des itinéraires aux Eaux Claires qui demandent un style différent. Le premier était "Hugh", un renflement en surplomb de 18 mètres

La ligne part du coin le plus profond d'une grotte à travers le toit. Il mesure 19 mètres de long et ne s'élève initialement qu'à environ 3 mètres au-dessus du sol. Vous pouvez atteindre n'importe quel point sur les 13 premiers mètres de la voie d'escalade avec une échelle, ce que Rouhling a fait en 1995. Pendant trois mois consécutifs, il a travaillé sur les mouvements de bloc implacables et dynamiques. Des pincements, des pentes, des ondulations et des trous conduisent à une poignée près du bord du toit, où Rouhling s'est laissé attacher à une corde dès la pause pour gravir les 5 derniers mètres à la verticale. Il a noté «Akira» avec un 9b; la ligne la plus difficile qu'un humain ait jamais franchie? Et Rouhling a affirmé que toutes les poignées sont naturelles. Contrairement à «Hugh», il n'a pas pris le marteau dans «Akira».

Le surplomb comprend une série de mouvements de campus sur des trous qui ne sont guère destinés à un corps humain.

La dernière ascension difficile de Rouhling suit un bourrelet saillant, juste à côté de "Hugh": "L'autre Côté du Ciel" (L'autre côté du ciel). Le surplomb comprend une série de mouvements de campus sur des trous qui ne sont guère destinés à un corps humain. La séquence de clôture est quelque chose à regarder: de longues traînées de trous mènent à une croisade de 1.5 mètre de large avec le grimpeur tournant le dos au mur - une version plus impressionnante du mouvement mémorable de Tom Cruise dans Mission Impossible. Rouhling a gravi «L'autre Côté du Ciel» en 1996 et le considère comme sa deuxième route la plus difficile avec la 9e année. "Bien sûr, c'est naturel." Le scintillement dans les yeux de Rouhling révèle la ligne de frappe avant qu'il ne le dise. "Foré, bien sûr." Il ajoute un haussement d'épaules.

Fred Rouhling a percé et frappé des prises artificielles dans certaines de ses routes difficiles, mais sa tactique était typique de cette époque en France.

Fred Rouhling a foré et frappé des prises artificielles sur certaines de ses routes difficiles, mais sa tactique était typique de cette époque en France. Bon nombre des célèbres itinéraires français, y compris «La Rose et la Vampire», «Bronx» et «Super Plafond» sont déchiquetés et / ou collés dans une certaine mesure, et certains sont entièrement fabriqués par l'homme. Même aux États-Unis, il existe de nombreux itinéraires classiques difficiles avec des poignées artificielles - "The Phoenix" à Yosemite, "Just Do It" à Smith Rock et "Hasta la Vista" à Mount Charleston, par exemple. Au milieu des années 1990, Rouhling n'était pas le seul à avoir commencé des itinéraires avec des poignées ébréchées. Mais à peine a-t-il réclamé la note 9b pour "Akira" que sa méthodologie a été soumise à un test sans précédent, et il est devenu un fouet pour les pratiques médiocres de toute une génération de grimpeurs.

Fred Rouhling. (Photo Tim Kemple)
Fred Rouhling. (Photo Tim Kemple)

Rouhling est maintenant d'avis que l'écaillage était une erreur. La génération d'alpinistes dans laquelle il a grandi l'a fait avec un certain naturel. Mais après avoir beaucoup voyagé dans les régions d'escalade de ce monde, il a élargi sa vision des choses. La dernière prise qu'il a ébréchée était dans "L'autre Côté du Ciel". Il n'en est pas fier. Chaque fois qu'il décrit «Hugh», il se réfère toujours à la ligne comme sale. Il a changé d'avis à propos de l'écaillage et la joie de grimper est ininterrompue. Vous pouvez le voir immédiatement quand il revient sur ses anciennes routes. Ses yeux s'illuminent et il sautille littéralement de prise en prise, les pieds se balançant et semblant se souvenir exactement de leur place. 

La même rumeur selon laquelle Rouhling est un géant de deux mètres dit également qu'il est un reclus. J'attends donc qu'il hésite à nous montrer ses itinéraires. Mais quand nous nous asseyons pour le dîner, la première chose qu'il demande est: "Veux-tu aller à Akira demain matin?"

La même rumeur selon laquelle Rouhling est un géant de deux mètres dit également qu'il est un reclus. J'attends donc qu'il hésite à nous montrer ses itinéraires. Mais quand nous nous asseyons pour le dîner, la première chose qu'il demande est: "Veux-tu aller à Akira demain matin?" Au cours des quatre jours suivants, je vis Fred Rouhling comme la personne la plus ouverte et la plus accessible que j'aie jamais rencontrée. Vous pouvez lui demander n'importe quoi et il fera de son mieux pour donner une réponse complète. 

Nous répétons les accusations de grimpeurs célèbres, nous lui posons des questions difficiles et nous les répétons en prévision de divergences dans ses réponses. Il n'y en a pas.

C'est donc exactement ce que nous faisons: moins d'une heure après l'avoir rencontré à table avec ses parents, nous l'interrogons sur ses itinéraires, ses copeaux et ses calomnies. Nous répétons les accusations de grimpeurs célèbres, nous lui posons des questions difficiles et nous les répétons en prévision de divergences dans ses réponses. Il n'y en a pas.

«Quand les gens disent que je fais des itinéraires difficiles dans mon style, je ne peux rien dire», dit-il. "Ils sont tous de mon style et ils sont ici, pas dans le sud de la France, où il est facile pour quiconque de les voir."

Rouhling refuse catégoriquement de dire quoi que ce soit de négatif sur qui que ce soit. Et pour autant que je sache, ce n'est pas qu'il se taise; il n'a tout simplement aucune hostilité. Il m'est incompréhensible que quelqu'un qui a été si sévèrement critiqué n'ait aucune rancune. 

Tim et moi partons pour la nuit, remplis de cuisine française raffinée, plus fascinés que jamais. Nous avons hâte de voir «Akira» dès le matin.

Notre première tentative de voir l'itinéraire échoue dans une certaine mesure. L'ivrogne du quartier a élu domicile sur le chemin principal et est furieux de notre présence là-bas. Finalement, il commence à crier qu'il va avoir une arme à feu. Nous faisons semblant de disparaître, mais nous nous faufilons à travers quelques buissons jusqu'aux rochers. Notre ami français Philippe se tient à l'entrée de la grotte, se déplaçant nerveusement d'un pied sur l'autre. Chaque son le fait trembler. 

Rouhling nous montre des séquences et indique les endroits où il a compensé l'atterrissage. Il dit qu'il avait très peur dans les trains parce qu'il n'avait pas de crash pads et que le calcaire n'est pas seulement de la meilleure qualité. Il rappelle les nombreuses poignées qu'il a collées. C'est un peu moche à certains endroits. Mais bien que la colle soit abondante, il ne semble pas y avoir de poignées fouettées artificiellement. Après notre brève inspection, nous décidons qu'il serait peut-être préférable de revenir un autre jour. Et apportez à l'ivrogne une bouteille de vin.

Au cours des jours suivants, Rouhling a répété plusieurs fois de grandes parties de l'itinéraire pour s'assurer que Tim obtienne les photos qu'il voulait.

Au cours des prochains jours, nous photographierons Rouhling sur ses itinéraires, dont «Hugh» et «L'autre Côté du Ciel». Il répète plusieurs fois de grandes sections de l'itinéraire pour s'assurer que Tim obtient les photos qu'il veut. Au début du premier tournage, Rouhling se déchire un énorme trou dans son majeur alors qu'il tire les trains du campus sur les trous d'un doigt. Le sang éclabousse, je crains que notre enquête ne s'achève brusquement. Au lieu de cela, Rouhling remplit le trou avec de la craie jusqu'à ce que le saignement s'arrête et demande à Tim s'il a besoin d'un autre angle pour prendre la photo.

Plus tard dans la journée, Rouhling a grimpé la moitié de "Hugh" lors de sa première tentative. Sa montée me rappelle celle de Chris Sharma: il joue avec ses pieds et ne semble pas savoir où les mettre jusqu'à ce qu'il semble fatigué d'essayer et passe simplement à d'énormes trains du campus. Comme si c'était l'option la plus simple.

Dans «L'autre Côté du Ciel», Rouhling fait son imitation de Tom Cruise encore et encore jusqu'à ce que Tim ait la photo qu'il veut. Rouhling est épuisé (il fait le parcours sans s'échauffer le troisième jour d'escalade consécutif). Il demande à descendre. Je lui dis que je dois revenir sur la section. Fred sourit et craie.

Après une série de longues poussées, il atteint un trou avec un doigt avec sa main gauche, complètement étirée. Il laisse venir ses pieds et pose sa main droite à plat sur le bord du toit au-dessus de sa tête. Il n'y a pas de poignées là-bas, mais le mouvement contrôle son oscillation. Puis il mène la monstrueuse croisade droite-gauche et roule dans Mission Impossible, le visage détourné du rocher. Cette fois, le mouvement du campus qui pivote à 180 degrés du trou à deux doigts est trop pour lui. Il frappe le prochain sloper, mais ne peut pas le retenir. Son corps s'écrase à nouveau, il ne s'accroche qu'à deux doigts de sa main droite et semble tourner dans le vent. Il tient cette position pendant quelques secondes, semble penser à une autre traction d'un bras pendant que Tim et moi lui disons de lâcher prise. Il m'est clair depuis longtemps que ces itinéraires sont à la portée de Rouhling.

Il m'est clair depuis longtemps que ces itinéraires sont à la portée de Rouhling. 

Le mot a circulé à Angoulême que Fred Rouhling est rentré chez lui. Pendant qu'il grimpe, les voitures sont garées dans la rue en dessous et les gens sont assis sur un 

Pont d'où vous avez une bonne vue. Quand Rouhling descend, plusieurs personnes s'approchent de lui. Certains sont de vieux amis d'enfance, heureux de le voir et un peu énervés qu'il n'ait pas annoncé sa visite. Quand il a commencé "Hugh" et "Akira", personne ne savait qui il était et il n'y avait pas de foule. Ce n'est qu'à partir de "L'autre Côté du ciel" que les gens sont venus regarder. Il dit que c'est sa meilleure première ascension. Pour lui, grimper c'est mieux ainsi, avec plus de transparence. S'il y avait quelque chose qu'il pouvait faire à propos de ses ascensions précédentes, ce serait pour les rendre plus publiques. 

S'il y avait quelque chose qu'il pouvait faire à propos de ses ascensions précédentes, ce serait pour les rendre plus publiques.

Après la séance photo, nous nous retirons chez les parents de Fred pour le dîner. Ses enfants, Hugo (trois ans), Chloé (cinq ans) et sa femme Céline sont les personnes les plus importantes de sa vie. En 1995, Céline a subi une grave blessure à la moelle épinière lors d'une chute en escalade en solo. Le couple est resté chez les parents de Fred pendant trois mois pendant que Céline se remettait d'une opération d'urgence. Bien que Fred prenne soin de Céline, il se précipitait hors de la maison pendant quelques heures chaque jour pour travailler sur "Akira". Quand il parle du processus de la route, vous pouvez voir comment il se détend et se souvient de ce que la route lui a donné: des moments de rupture dans une période d'inquiétude pour sa femme. Quand elle allait assez bien, Céline est venue sécuriser Fred lors de la première ascension d '«Akira».

En 1996, Rouhling gravit «L'autre Côté du Ciel», mais dans les années qui suivirent, il devint de plus en plus difficile de trouver le temps de grimper.

En 1996, Rouhling gravit «L'autre Côté du Ciel», mais dans les années qui suivirent, il devint de plus en plus difficile de trouver le temps de grimper. Les enfants sont venus en premier, puis Céline a été forcée de subir une opération au cerveau à cause d'une maladie sans rapport avec sa chute. Elle est maintenant en bonne santé, mais l'expérience a réorganisé les priorités de Rouhling: la famille avant tout.

Tim et moi nous habituons à sortir avec les parents de Fred. Nous buvons du cognac et du vin jusque tard dans la nuit et bavardons dans notre français cassé. Quand nous sommes seuls, nous secouons la tête avec incrédulité. Il semble que presque rien de ce que nous avons entendu ou lu sur Rouhling ne se révèle correct. Il signale impitoyablement ses erreurs, et en quatre jours consécutifs de montée, Rouhling n'excuse pas une seule erreur. C'est une façon rafraîchissante et sans pression de grimper. Le succès et l'échec lui semblent moins importants et il semble apprécier le processus d'essayer. Tim et moi spéculons sur la façon dont un si grand écart s'est produit entre les ragots de Rouhling et notre expérience de la réalité de Rouhling. Nous décidons que c'est parce que Rouhling n'est pas du genre à jouer le jeu. Il n'essaie pas de changer l'opinion publique sur lui-même. Il prend le point de vue carrément non américain selon lequel les routes elles-mêmes sont plus importantes que quiconque les monte. Et il semble aimer que le sport permette aux gens d'atteindre un niveau élevé sans devenir une personnalité publique.

Il semble que presque rien de ce que nous avons entendu ou lu sur Rouhling ne se révèle correct.

«L'escalade, c'est bien parce que ce n'est pas comme le tennis», dit Rouhling. «Si je m'entraîne au tennis pour l'année prochaine, peu importe ma qualité. La chance que je puisse jouer contre les meilleurs joueurs de tennis comme Pete Sampras est minime. Mais l'escalade est différente. Demain, je peux aller à Céüse et essayer une biographie si je veux. Les itinéraires les plus difficiles sont toujours là et chacun peut les essayer à volonté. Donc, si les gens disent des choses sur moi, c'est bien. Parce que peu importe ce qu'ils disent de moi, les itinéraires sont toujours là. Et si tu veux, tu peux les essayer. "

Donc, si les gens disent des choses sur moi, c'est bien. Parce que peu importe ce qu'ils disent de moi, les itinéraires sont toujours là. Et si vous le souhaitez, vous pouvez aller les essayer.

Fred Rouhling

Le dernier jour de notre visite, nous retournons à «Akira». Heureusement, l'ivrogne n'est nulle part en vue. Des repères et de la craie sont visibles sur tout le parcours. Quelqu'un était là, alors peut-être que les rumeurs sont vraies selon lesquelles l'as espagnol Dani Andrada est monté ici.

La majeure partie du parcours est à environ trois mètres au-dessus du sol et est complètement horizontale. Après les trois premiers mètres, les six mètres suivants zigzaguent à travers les trains les plus difficiles de l'itinéraire. Fred dit qu'il pense que cette section pourrait être Fb 8c par rapport aux problèmes de bloc auxquels il était confronté. Après le problème initial de bloc, la route se déclenche depuis le milieu de la grotte. Rouhling dit qu'il a entendu dire qu'Andrada avait trouvé une meilleure version bêta et que cette section pourrait donc être 8a au lieu de 8b +. (Rouhling alterne entre les niveaux de bloc et les niveaux de route afin de distinguer entre la difficulté d'une séquence plus courte et la difficulté d'une section entière de l'itinéraire. C'est pourquoi il dit que «Akira» pourrait s'appeler Fb 8c, constitué d'une partie de 8b + et d'une partie de 8a + - ou juste 9b).

Comme à son habitude, il s'échauffe en gravissant une partie considérable du parcours du premier coup.

Je demande si «Akira» est un problème de bloc ou un itinéraire. Rouhling dit que s'il essayait la route maintenant, il se retrouverait à la poignée après la grotte et n'attacherait plus la corde. Comme à son habitude, il s'échauffe en gravissant une partie considérable du parcours du premier coup. Je veux ressentir moi-même chaque adhérence sur cette route, alors je commence par le fond de la grotte et je travaille mon chemin, essayant des mouvements qui semblent possibles, mais surtout à la recherche de signes de prises heurtées. L'escalade est tout aussi impressionnante que le niveau de difficulté le suggère. Mais 9b? Qui sait? C'est continu, dynamique et très cool. Enfin, sur le dernier tirage avant la section dans laquelle Rouhling s'est laissé nouer dans la corde, je trouve une poignée qui semble artificiellement frappée.

L'escalade est tout aussi impressionnante que le niveau de difficulté le suggère. Mais 9b? Qui sait? C'est continu, dynamique et très cool.

Rouhling inspecte la poignée. Il est difficile de dire s'il est réellement battu ou s'il regarde simplement. Il y a beaucoup de craie dessus. Rouhling dit qu'il ne pense pas que l'adhérence était là quand il a gravi la route en 1995. À ce stade, j'ai perdu le désir cynique de surprendre Rouhling en train de mentir. Mais pour être prudent, je lui demande de gravir cette section de l'itinéraire. Et sans la poignée suspecte.

Mais pour être prudent, je lui demande de gravir cette section de l'itinéraire. Et sans la poignée suspecte. 

Quand Rouhling enfile ses chaussures, Tim et moi échangeons un regard. Nous découvrirons ce qui se passe dans un instant. Rouhling entre. Sans même un grognement ou une profonde respiration, il tire les cinq derniers mètres du toit sans utiliser la poignée inquiétante. Et sans utiliser aucun des coups de pied cochés. Il se balance horizontalement, on empile les crash pads et ça saute.

C'était la dernière question que j'avais pour Rouhling. Je ne peux pas penser à d'autres moyens de le tester. Tim et moi sommes convaincus que Rouhling pourrait grimper «Akira» car elle est maintenant dans son état de forme. Quand je lui demande pourquoi il n'a pas pu gravir un itinéraire tout aussi difficile depuis huit ans depuis sa première ascension, il lève trois doigts.

Tim et moi sommes convaincus que Rouhling pourrait grimper «Akira» car elle est maintenant dans son état de forme.

«Trois choses», dit-il. «Route, style et temps. Il est très difficile de trouver un itinéraire qui soit exactement à la limite et exactement quel est votre style. Le temps est limité. Je n'en ai jamais trouvé d'autre. "

Deux jours après notre départ d'Angoulême, Tim et moi sommes assis en face d'Alexandre Huber à table. Nous discutons de l'évaluation des premières ascensions. Les paroles de Huber ont du poids. On débarque sur la première ascension controversée du «Chilam Balam» de Bernabé Fernandez. Huber dit qu'il est très peu probable que Fernandez ait réellement gravi la route suggérée avec 9b + en Espagne. Puis je demande à Huber ce qu'il pense de Fred Rouhling. Huber lève les yeux et me regarde droit dans les yeux. Son regard est si intense que je comprends immédiatement comment il peut gravir les routes difficiles et effrayantes pour lesquelles il est célèbre.

«Vous devriez interroger Dani Andrada sur Fred Rouhling», répond-il. 

Je lui demande pourquoi nous devrions parler à Dani Andrada. 

«Dani dit que la route est plus difficile maintenant qu'elle ne l'était lorsque Fred l'a gravie. Il dit que certaines poignées sont maintenant remplies de Sika. Non? Il dit que Fred l'a fait de cette façon. "

Cette description correspond à ce que j'ai trouvé en ligne. Je réponds que j'avais entendu la même chose, mais que Tim et moi n'avons vu Rouhling grimper de grandes séquences d '«Akira» qu'il y a deux jours, nous sommes donc convaincus qu'il a gravi la route dans sa forme actuelle.

Huber hausse les épaules et sirote sa bière. On dirait que j'ai perdu sa confiance. Mais le regard de Tim - lui-même un grimpeur fort qui a également fait beaucoup de tournées sauvages - me dit que je n'ai pas perdu mon chemin. 

Huber continue et dit que si quelqu'un a grimpé à l'extrémité supérieure de l'échelle de difficulté, alors il doit y avoir un certain historique d'ascensions difficiles qui rendent la performance compréhensible. Il fait un geste de la main: 

«Si le niveau de Rouhling est ici», dit-il en tenant sa main à hauteur de poitrine, «et avec Akira c'est ici» - il met la main sur son front - «alors il devrait y avoir beaucoup d'autres itinéraires ici». 

La main est au niveau de son nez. 

"Où sont-ils?" demande Huber. 

La main se déplace sur le côté de la tête, paume vers le haut. 

"Pourquoi n'a-t-il pas fait beaucoup d'autres routes difficiles depuis Akira?"

Tim se penche sur la table et dit: "Parce qu'il n'a pas pu grimper pendant près de deux ans."

"Pourquoi?" demande Huber.

"Parce qu'il avait deux enfants et que sa femme a subi une opération au cerveau et a failli mourir."

"Néanmoins," dit Huber, "il devrait y avoir d'autres routes." 

Sur le chemin du retour en Espagne, Tim et moi réfléchissons aux événements des quatre derniers jours. Le degré de "Akira" suggère que l'itinéraire devrait être comparé à l'ascension de Chris Sharma de "Biographie" (9a +). Mais c'est la dernière chose qui me vient à l'esprit lorsque l'on regarde l'itinéraire. Rouhling lui-même est étonné de la comparaison. Il dit qu'au plus haut niveau, il est impossible de comparer deux itinéraires avec des styles aussi radicalement différents. Pour lui, la «biographie» est l'itinéraire le plus impressionnant au monde, dit-il. Il souhaitait pouvoir l'escalader. Mais il a essayé une fois et a pris une douche froide. (En fait, sa description de l'expérience est presque littéralement la même que celle que nous a donnée Dave Graham).

Le degré de "Akira" suggère que l'itinéraire devrait être comparé à l'ascension de Chris Sharma de "Biographie" (9a +). Rouhling lui-même est étonné de la comparaison. Il dit qu'au plus haut niveau, il est impossible de comparer deux itinéraires avec des styles aussi radicalement différents.

Tim suggère d'appeler «Akira» pas la première route 9b au monde, mais peut-être mieux que le premier problème de bloc 8c ou 8c + au monde. Rouhling a montré qu'il peut maîtriser de puissantes routes 8b + et 8c traversées avec peu d'effort. Une comparaison de «Akira» avec ces inspections pourrait aider à expliquer le manque de succès de Rouhling.

Fred Rouhling a maintenant trente-trois ans (lors de la première publication de ce texte. Aujourd'hui, 2020, il a 50 ans, ndlr). Il vit avec sa famille dans une maison qu'ils ont achetée dans les Alpes françaises. Il n'est pas loin de sa nouvelle zone de bloc préférée, les blocs de granit de la Suisse. Il veut répéter "Dreamtime" de Fred Nicole; en 8, il échoua de peu sur le célèbre rocher 2003b + à Cresciano. Il rêve aussi de gravir ce qui est probablement le plus célèbre de tous les parcours difficiles: «Action Directe» (9a), un parcours de puissance sur trous. Dans le style de Rouhling.

Même si Rouhling gravit l'une ou l'autre des voies, il est peu probable que cela change l'opinion de ses détracteurs. Mais Rouhling écoute ses enfants, pas ses critiques. Bien sûr, les enfants n'ont aucune idée de ce que signifie 9b, mais ils pensent que Fred Rouhling est le meilleur grimpeur du monde.

Cela pourrait vous intéresser

+ + +
Crédits: Photos de Tim Kemple, publiées pour la première fois dans Magazine d'escalade

Actualités

Faites 3 sur 1 : escalade, ski de randonnée et vélo avec un seul casque

Certifications multiples, fonction de protection, normes importantes : cinq faits importants lors de l'achat d'un casque pour les sports de montagne.

Jorge Díaz-Rullo répète Lion endormi

Lion endormi pour la troisième fois : le fort Espagnol Jorge Díaz-Rullo répète la nouvelle ligne royale de Chris Sharma à Siurana.

La chevauchée d'Adam Ondra sur la vague du succès

Voyage d'escalade réussi : Après avoir grimpé Bon Voyage, Adam Ondra trace d'autres voies difficiles sur le chemin du retour.

Regardez gratuitement l’épisode Sleeping Lion de Reel Rock avec Chris Sharma

Accompagnez Chris Sharma dans son méga projet Sleeping Lion depuis les innombrables tentatives de planification du projet jusqu'à la mise en œuvre finale.

Infolettre

Abonnez-vous à notre newsletter maintenant et restez à jour.

Faites 3 sur 1 : escalade, ski de randonnée et vélo avec un seul casque

Certifications multiples, fonction de protection, normes importantes : cinq faits importants lors de l'achat d'un casque pour les sports de montagne.

Jorge Díaz-Rullo répète Lion endormi

Lion endormi pour la troisième fois : le fort Espagnol Jorge Díaz-Rullo répète la nouvelle ligne royale de Chris Sharma à Siurana.

La chevauchée d'Adam Ondra sur la vague du succès

Voyage d'escalade réussi : Après avoir grimpé Bon Voyage, Adam Ondra trace d'autres voies difficiles sur le chemin du retour.