Mots-clés: Simone Moro

Mont Doom Nanga Parbat – l'expédition d'hiver 2016 | Conseil télé

Le 3 juillet 1953, l'alpiniste autrichien Hermann Buhl a été la première personne à se tenir au sommet du Nanga Parbat - la "montagne du destin" de 8.125 XNUMX mètres d'altitude dans l'ouest de l'Himalaya, dont l'ascension a coûté plus de vies que presque n'importe quelle autre. Et pourtant, la montagne attire encore aujourd'hui les alpinistes - même en hiver. Dans la documentation de Bergwelten, Reinhold Messner présente le huit mille de son point de vue et montre son caractère unique dans l'ouest de l'Himalaya au Pakistan.

Alex Txikon et l'équipe népalaise gravissent le Manaslu en hiver

L'alpiniste basque Alex Txikon réussit avec les six alpinistes népalais Tenjen Sherpa, Pasang Nurbu Sherpa, Mingtemba Sherpa, Chhepal Sherpa, Pemba Tasi Sherpa et Gyalu Sherpa lors d'une ascension hivernale historique du Manaslu à 8163 mètres d'altitude. Près de 40 ans se sont écoulés depuis le premier succès au sommet en hiver. À ce jour, seuls 22 alpinistes ont réussi cet énorme exploit.

Pas de succès au sommet sur le K2 : L'équipe autour de la Taïwanaise Grace Tseng est de retour au camp de base

L'équipe d'expédition de Dolma Outdoor Expedition n'a pas réussi à arracher une ascension hivernale au K2. Les grimpeurs népalais emmenés par Nima Gyalzen Sherpa avaient tenté de mener Grace Tseng, 28 ans, au sommet du K2. La Taïwanaise aurait été la première femme à monter au sommet du deuxième plus haut sommet du monde en hiver.

8000s : Après David Göttler, Simone Moro s'arrête aussi – que fait Kobusch ?

Des chutes de neige persistantes, des vents forts d'altitude et un manque de bonnes fenêtres météo caractérisent la saison hivernale sur les huit mille. Le 23 janvier, David Göttler, Hervé Barmasse, Mike Arnold et Qudrat Ali ont débranché le Nanga Parbat. Maintenant, Simone Moro et son équipe du Manaslu signalent également qu'ils en ont assez d'attendre. Combien de patience Jost Kobusch peut-il encore rassembler sur l'Everest ?

L'alpiniste Simone Moro dans une interview

Dans une interview avec Claus Lochbihler, Simone Moro parle du froid, de l'avantage des doigts courts et de ce qui l'attire vers les plus hautes montagnes du monde en hiver.

Bulletin

Actualités

×Présentoir 350x90_Knatsch en Magic Wood