James Pearson gravit la plus difficile des routes de négoce françaises

James Pearson, alpiniste britannique, a mordu dans un Wandflucht compact à Annot et a apporté à la France probablement la plus difficile des routes traditionnelles: Le Voyage (E10 7a).

Nous quittons James Pearson lui-même pour la première ascension de Le Voyage parler. La vidéo est ci-dessous.


"Je sais que ma ligne de rêve se trouve quelque part, et je fais souvent les mêmes mouvements pour chaque nouvelle zone que je visite. Je ressens de l'excitation en voyant d'abord tout ce nouveau rocher de loin, en planifiant ligne après ligne de grands visages vierges et en essayant de déchiffrer les zones qui valent la peine d'être explorées de plus près à pied. Plus tard, je me sens dépassé par la perspective impossible de vérifier chaque visage, ou chaque rocher, tout cela avant même de monter sur une corde pour vraiment vérifier les murs. Enfin vient la déception, car même si je trouve souvent de grandes choses, elles ne sont jamais parfaites, et ne correspondent jamais exactement à ce que je recherche.

La tradition est belle et naturelle, mais elle peut être inconstante. Vous avez besoin des deux cales et du matériel en parfaite harmonie, juste ce qu'il faut, mais pas trop, et l'un ou l'autre peut rapidement déséquilibrer la balance. Les lignes presque parfaites sont trop nombreuses pour être comptées. Il est facile de blâmer le rock, mais je dois assumer une partie de la responsabilité. Ma vision de la ligne de mes rêves est très spécifique et évolue. Parfois, juste un instant, je me demande si je veux vraiment trouver cette chose du tout.

Annot était comme tous les autres. Une belle région regorgeant de routes commerciales étonnantes, avec suffisamment de place pour divertir les alpinistes pendant des semaines, des mois ou des années. Il y avait beaucoup de grands murs impressionnants qui allaient juste grimper, et quelques lignes courtes, vraiment dures mais possibles, nichées dans des virages serrés ou passant simplement à d’autres routes. Étrangement cependant, il y a une exception ...

Il m'a fallu 5 jours pour tout reconstituer, et du premier jour où je ne pouvais même pas comprendre les mouvements, au dernier jour, en l'exécutant dans l'espoir de coller la dernière cruche, tout le processus a été tout un voyage . C'était compliqué à travailler, pompeux à monter, et c'est certainement l'une des voies Trad les plus difficiles que j'ai jamais faites, mais au lieu de m'enliser dans la difficulté, j'aimerais me concentrer sur la qualité de la ligne pour une fois. Regardez ce truc ! C'est magnifique, une vraie merveille de la nature. Enlevez n'importe quelle prise à plusieurs endroits sur la route et cela ne fonctionnerait tout simplement pas. C'est incroyable qu'il existe même n'importe où, mais surtout à Annot où tant d'autres grands visages sont tout simplement vides. "Le Voyage" est définitivement la meilleure nouvelle route Trad que j'ai jamais faite. "


Vidéo de la première montée de la route Le Voyage

-
Crédits: Extrait du texte et photo James Pearson

Actualités

Série de qualification olympique Budapest | Infos et diffusion en direct

Du 20 au 23 juin, c'est la saucisse qui est à l'honneur à Budapest. Le deuxième événement des Olympic Qualifier Series concerne les derniers billets pour Paris.

Jernej Kruder répète le classique traditionnel Greenspit (8b/+)

Répétition de la ligne de crack emblématique de Didier Berthod : Jernej Kruder remporte l'ascension du Greenspit dans la Valle dell'Orco.

Indignation professionnelle : Stefan Glowacz critique les grimpeurs débutants pour s'être installés par le haut

Aménager des itinéraires alpins d'en haut : ce n'est pas possible, affirme Stefan Glowacz, mais c'est possible dans des cas exceptionnels, affirment Dörte Pietron et Daniel Gebel.

Katherine Choong gravit La Fiesta de Los Metallos (8b, 200m)

Éprouvette du Verdon répétée : Katherine Choong répète le difficile grand parcours La Fiesta de Los Metallos (8b, 200m).

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter maintenant et restez à jour.

Série de qualification olympique Budapest | Infos et diffusion en direct

Du 20 au 23 juin, c'est la saucisse qui est à l'honneur à Budapest. Le deuxième événement des Olympic Qualifier Series concerne les derniers billets pour Paris.

Jernej Kruder répète le classique traditionnel Greenspit (8b/+)

Répétition de la ligne de crack emblématique de Didier Berthod : Jernej Kruder remporte l'ascension du Greenspit dans la Valle dell'Orco.

Indignation professionnelle : Stefan Glowacz critique les grimpeurs débutants pour s'être installés par le haut

Aménager des itinéraires alpins d'en haut : ce n'est pas possible, affirme Stefan Glowacz, mais c'est possible dans des cas exceptionnels, affirment Dörte Pietron et Daniel Gebel.

Commentaire sur l'article

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici