Petra Klingler démissionne de la compétition

L'alpiniste professionnelle suisse Petra Klingler a annoncé hier qu'elle se retirait de sa carrière d'alpiniste de compétition. Dans quelques semaines, elle disputera sa dernière Coupe du monde devant son public à Berne. Après cela, elle a un objectif de plus : les Jeux olympiques de 2024.

Petra Klingler est probablement la grimpeuse de compétition la plus performante et la plus polyvalente de Suisse. En 2016, elle a célébré l'un de ses plus grands succès avec le titre de championne du monde dans la discipline du bloc. Une étape importante de sa carrière a été sa participation à la Jeux Olympiques de Tokyo 2020 et maintenant elle s'apprête à affronter un autre temps fort : les Championnats du monde à Berne.

Après les JO 2024, ce sera fini

Ce n'est pas tout à fait fini après la Coupe du monde à Berne. Klingler s'est fixé un dernier grand objectif avant de mettre fin à sa carrière : les Jeux olympiques de 2024 à Paris, en France. Afin de pouvoir participer au grand événement, Petra Klingler remettre le tout dans la balance.

Annonces graphiques Rectangle_Trailrunning

"Je suis déterminé à pouvoir couronner ma carrière avec une autre apparition sur la scène olympique."

Petra Klingler

Court entretien avec Petra Klingler

Qu'est-ce qui vous a décidé à vous retirer des compétitions ?

D'une part, bien sûr, que je suis dans le milieu de la compétition depuis près de 20 ans. Beaucoup de choses ont changé depuis, l'équipe n'est plus la même, en partie parce que des coéquipières comme Rebekka Stotz ne sont plus là. Dans un passé récent, le sentiment est apparu que c'était maintenant le bon moment, un moment pour commencer quelque chose de nouveau.

Avez-vous des projets concrets pour l'après-Jeux olympiques de 2024 ?

Même si je ne concourrai plus, l'escalade restera une partie importante. Je veux appuyer sur l'accélérateur sur le rocher et découvrir où se situe ma limite. J'aimerais également transmettre mon expérience et mes connaissances sous forme d'ateliers et de présentations.

Avec le recul, reprendriez-vous le même chemin ?

Définitive! Je ne ferais rien d'autre. C'était une époque brillante - et c'est toujours le cas. Je suis toujours accro au sport. j'aime m'entrainer Ce fut donc une décision très difficile pour moi. Mais bien sûr, j'ai hâte de donner plus d'espace à l'escalade en plein air.

Qu'avez-vous retenu de votre carrière d'alpiniste de compétition ?

Je pourrais vous faire un très long cours. En bref : j'ai beaucoup appris en termes de discipline, de planification et de structure. Des aspects tels que la confiance en soi et la gestion de la défaite ont eu un fort impact sur moi. Ce sont toutes des choses que je peux emporter avec moi dans la vie professionnelle quotidienne.

Ensuite, il y a les relations avec les autres. Comment gérer les critiques ? Dans le sport de haut niveau, vous êtes toujours confronté à la critique.

Cela pourrait vous intéresser

Vous aimez notre magazine d'escalade ? Lors du lancement du magazine d'escalade Lacrux, nous avons décidé de ne pas introduire de paywall car nous voulons fournir au plus grand nombre de personnes partageant les mêmes idées que possible des nouvelles de la scène de l'escalade.

Afin d'être plus indépendant des revenus publicitaires à l'avenir et de vous fournir encore plus de contenu et de meilleure qualité, nous avons besoin de votre soutien.

Par conséquent: Aidez et soutenez notre magazine avec une petite contribution. Naturellement vous en bénéficiez plusieurs fois. Comment? Tu vas trouver ici.

Ne manquez rien - recevez notre newsletter

* obligatoire
Centres d’intérêt

+ + +
Crédits: Photo de couverture Phil Pham

Actualités

00:20:25

Rhapsody (E11) est-elle la route la plus dangereuse au monde ?

Magnus Midtbo revient avec Dave MacLeod pour l'une de ses premières ascensions les plus impressionnantes : Rhapsody (E11, 7a).

Yannick Flohé gravit sa voie la plus difficile à ce jour avec Lazarus (9a+).

9a+ en transit : Yannick Flohé parvient à gravir Lazarus au Schiefen Tod dans le Jura franconien en seulement 4 Go.

Exercice efficace sur le chemin du poirier

Voici comment fonctionne le poirier : avec le poirier en L, vous pouvez développer votre force et pratiquer la position du poirier de manière contrôlée.
00:28:18

Ouverture d'un nouveau secteur de bloc à Chironico: Full Ring

Le domaine d'escalade de Chironico, au Tessin, compte déjà plusieurs milliers de lignes d'escalade, ce qui en fait l'une des destinations les plus populaires du monde de l'escalade. Aujourd'hui, Nils Favre, de Suisse romande, a ouvert un nouveau secteur près de Schattental. Cette vidéo présente la plupart des rochers.

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter maintenant et restez à jour.

00:20:25

Rhapsody (E11) est-elle la route la plus dangereuse au monde ?

Magnus Midtbo revient avec Dave MacLeod pour l'une de ses premières ascensions les plus impressionnantes : Rhapsody (E11, 7a).

Yannick Flohé gravit sa voie la plus difficile à ce jour avec Lazarus (9a+).

9a+ en transit : Yannick Flohé parvient à gravir Lazarus au Schiefen Tod dans le Jura franconien en seulement 4 Go.

Exercice efficace sur le chemin du poirier

Voici comment fonctionne le poirier : avec le poirier en L, vous pouvez développer votre force et pratiquer la position du poirier de manière contrôlée.

Commentaire sur l'article

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici