Lucien Cousin : Entre blouse et paroi rocheuse

L'année dernière, il a marqué les deux parcours 9a Jungfraumarathon et Inferno à Gimmelwald en une semaine. Fin février, la cinquième ascension de Im Reich des Shogun (9a), la pierre de touche du Jura bâlois, a suivi. Il est temps de mieux connaître le jeune Français Lucien Cousin.

manger dormant grimper Répéter. Même si cette philosophie de vie sous forme d'empreinte de tee-shirt semble éculée, elle peut être Lucien Cousins résument assez bien les conditions de vie actuelles. Quand le jeune homme de 26 ans ne fait pas son doctorat à l'ETH Zurich, il grimpe. Et entre les deux : Mangez. dormant

Chaque fois que Lucien Cousin trouve le temps, il est sur le rocher.
Chaque fois que Lucien Cousin trouve le temps, il est sur le rocher. Image: Carla Preuss

Grimpez plus, travaillez plus

Lorsqu'on lui demande comment il réussit à faire son doctorat et à grimper si bien en même temps, il s'excuse presque : "Cela semble un peu triste, je ne fais que ça. J'étudie et en plus je grimpe."

Lucien attribue le fait que ses carrières sportive et académique vont si bien ensemble à son équipe à l'EPF. «Tout le monde dans mon groupe de doctorat est super sympa et mon professeur est également très utile. Je vous en suis très reconnaissant." Il apprécie beaucoup cela en ce moment, d'autant plus qu'il est très enthousiaste à propos des deux. "Eh bien, je suis pour "monter plus", mais pas pour "travailler moins".»

Rémunération importante pour l'escalade : son doctorat à l'ETH Zurich. Image: Govanni Bovone
Rémunération importante pour l'escalade : son doctorat à l'ETH Zurich. Image: Govanni Bovone

Entraînez-vous tôt

Lucien Cousin est pratiquement né avec l'escalade. Il a grandi en tant que fils de deux parents passionnés par l'escalade dans la Mecque française de l'escalade de Briançon. Il avait trois ans pour la première fois sur le rocher, mais il ne se souvient plus exactement quand il a essayé pour la première fois de marcher verticalement.

Après l'école primaire et le lycée, il a déménagé dans la capitale française pour étudier, plus tard à Zurich, où il a fait son doctorat à l'EPF de Zurich. Avec ce dépaysement géographique, les zones d'escalade vers lesquelles il se dirige pendant son temps libre ont également changé. Au lieu d'aller à Ceüse, c'est désormais vers le Jura bâlois.

Lucien Cousin a grandi dans une famille passionnée d'escalade et a été sur les rochers dès son plus jeune âge. Photo : Guillaume Mocquard
Lucien Cousin a grandi dans une famille passionnée d'escalade et a été sur les rochers dès son plus jeune âge. Photo : Guillaume Mocquard

Mauvaise friction, trop de gravité

Avec Au royaume du shogun (9a), le joueur de 26 ans a récemment pu refaire l'épreuve dans le Jura bâlois. Depuis la première ascension d'Eric Talmadge en 2001, seuls trois grimpeurs avant lui ont réussi : Adam Ondra, Alex Megos et Philipp Geissenhoff.

"Dans le royaume du shogun, il y a eu pour moi une grande lutte mentale", raconte Lucien Cousin. Il y a deux ans, il était déjà capable de grimper du bas vers le crux supérieur. Mais pas au-delà. Parfois, ce sont les mauvaises chaussures, puis il est blessé. "Si vous évoquez ensuite les mauvais frottements et la gravité excessive, vous avez toutes les excuses classiques de l'escalade sportive réunies", ajoute Lucien en riant.

Au fil du temps, le parcours dégénère de plus en plus en un défi mental, d'autant plus qu'il connaît les mouvements individuels. "Je n'arrêtais pas de faire des erreurs stupides et cela augmentait le stress." Lucien n'est pas sûr d'avoir surmonté cela efficacement le jour de l'ascension. "C'était la cinquième tentative. C'est peut-être pour ça que je n'avais pas de grandes attentes."

Il voit une autre raison possible de son succès dans son ancien partenaire d'escalade Solveig Korherr. « Elle a essayé la première partie du parcours et a pu effectuer tous les mouvements très rapidement. Cela m'a beaucoup impressionné."

Dans le royaume du Shogun, la sixième voie pour le français de souche est le grade 9a. La perfection absolue des poignées et des séquences de mouvements l'a séduit à propos de ce bâlois qui craque : « D'en bas, le parcours semble complètement vide. Une fois à l'intérieur, vous pouvez voir les petites prises et les petits pas, et ils sont tous complètement naturels." Il a aussi été attiré par les deux meilleures prises du parcours : les deux trous à un doigt."

Lucien Cousin dans la voie Im Reich des Shogun (9a) dans le Jura bâlois. Image: Fabio Masero
Lucien Cousin dans la voie Im Reich des Shogun (9a) dans le Jura bâlois. Image: Fabio Masero

Prochain projet ? Chut-chut

En parlant de petites prises : ce sont ses préférées et l'une des raisons pour lesquelles il a tourné le dos à l'escalade de compétition. "Je n'aime pas le style moderne de la compétition. Je grimpe beaucoup trop lentement pour ça et j'aime beaucoup trop les réglettes. Il n'est pas surprenant que le dernier amant se trouve souvent au Voralpsee.

Après son récent succès dans le Jura bâlois, Lucien veut faire un 9a+ dans les pays voisins. Il est silencieux sur ce que c'est. Il veut s'épargner une pression inutile, le doute de soi existant était suffisant - mot clé syndrome de l'imposteur. Ce qui est certain, c'est qu'il révélera son secret dès que la procédure de manger, dormir, grimper et répéter aura été répétée suffisamment de fois.

Cela pourrait vous intéresser

Aimez-vous notre magazine d'escalade? Lors du lancement de LACRUX, nous avons décidé de ne pas introduire de paywall. Cela restera ainsi parce que nous voulons fournir au plus grand nombre possible de personnes partageant les mêmes idées des nouvelles de la scène de l'escalade.

Afin d'être plus indépendant des revenus publicitaires à l'avenir et de vous fournir encore plus de contenu et de meilleure qualité, nous avons besoin de votre soutien.

Par conséquent: Aidez et soutenez notre magazine avec une petite contribution. Naturellement vous en bénéficiez plusieurs fois. Comment? Tu vas trouver ici.

+ + +

Crédits: Photo de couverture Jon Shen

Actualités

Construire des ancrages à neige : voici comment ça marche

Aujourd'hui, les spécialistes du Black Diamond QC Lab vous montreront à quoi vous devez faire attention lors de la construction d'une ancre à neige.

Andy Steindl avec un nouveau disque du Spaghetti Tour

Andy Steindl a conquis le Spaghetti Tour en solo en un temps incroyable de 7 heures, 45 minutes et 44 secondes, établissant ainsi un nouveau record.
00:16:23

Nina Caprez : Cela a été le plus grand défi de ma vie | entretien

Début juillet, à l'Académie alpine Arc'teryx, nous avons eu l'occasion d'avoir une conversation détaillée avec l'alpiniste professionnelle suisse Nina Caprez. Quelle influence la naissance de votre fille Lia a-t-elle eu sur votre parcours professionnel ? Quels moments ont été particulièrement difficiles et lesquels ont été particulièrement enrichissants ?

Escalade aux JO : voici comment fonctionne le format des compétitions à Paris

Dans moins d'un mois, il y aura une lutte pour les médailles aux Jeux Olympiques de Paris : c'est ainsi que fonctionne le format de compétition.

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter maintenant et restez à jour.

Construire des ancrages à neige : voici comment ça marche

Aujourd'hui, les spécialistes du Black Diamond QC Lab vous montreront à quoi vous devez faire attention lors de la construction d'une ancre à neige.

Andy Steindl avec un nouveau disque du Spaghetti Tour

Andy Steindl a conquis le Spaghetti Tour en solo en un temps incroyable de 7 heures, 45 minutes et 44 secondes, établissant ainsi un nouveau record.
00:16:23

Nina Caprez : Cela a été le plus grand défi de ma vie | entretien

Début juillet, à l'Académie alpine Arc'teryx, nous avons eu l'occasion d'avoir une conversation détaillée avec l'alpiniste professionnelle suisse Nina Caprez. Quelle influence la naissance de votre fille Lia a-t-elle eu sur votre parcours professionnel ? Quels moments ont été particulièrement difficiles et lesquels ont été particulièrement enrichissants ?